19700419-Vauville-ARLOT-oiseaux-mazoutés.jpg 19620703-OUESSANT-stage-baguage-groupeThumbnails20130330 Isigny-nocturnes-ACh19620703-OUESSANT-stage-baguage-groupeThumbnails20130330 Isigny-nocturnes-ACh19620703-OUESSANT-stage-baguage-groupeThumbnails20130330 Isigny-nocturnes-ACh19620703-OUESSANT-stage-baguage-groupeThumbnails20130330 Isigny-nocturnes-ACh19620703-OUESSANT-stage-baguage-groupeThumbnails20130330 Isigny-nocturnes-ACh19620703-OUESSANT-stage-baguage-groupeThumbnails20130330 Isigny-nocturnes-ACh19620703-OUESSANT-stage-baguage-groupeThumbnails20130330 Isigny-nocturnes-ACh

DÉCOMPTE DE LA COLLECTE D’OISEAUX ÉCHOUES RECUEILLIS À VAUVILLE EN 1970

(Cliché pris par Jacques ALAMARGOT le 19 avril 1970 à VAUVILLE (50), sur le pré-parking situé près du fort.)

Christian ARLOT* note les oiseaux que nous avons alignés sur le pré. Il s’agit de 42 cadavres d’oiseaux échoués que nous avons récoltés le matin même, avec Monique ALAMARGOT-MARTIN, dans les laisses de l’estran de l’anse de Vauville. La collecte a été effectuée sur environ 4 kilomètres de plage.

La plupart des oiseaux sont des Alcidés mazoutés. L’atteinte par le mazout est variable, de discrète à massive comme pour le Grand Cormoran à l’avant-plan. Une fois le cliché pris, nous avons enterré collectivement ces cadavres après une brève incinération.
Les récoltes de cadavres de cette importance n’étaient pas exceptionnelles sur toute la côte Ouest du Cotentin dans les années 1970. Le trafic maritime était de plus en plus intense, les navires de plus en plus volumineux et le « dégazage » en pleine mer des bateaux et surtout des pétroliers était alors très courant et non sanctionné.


* Christian ARLOT (1940-1982), originaire du Poitou, est arrivé jeune père de famille dans la Hague fin 1963 comme chimiste à l’usine de retraitement de Jobourg. Il habitait alors à Beaumont-Hague. Il s’intéressait à l’ornithologie et avait contacté Lucienne LECOURTOIS à ce titre. Mademoiselle LECOURTOIS menait en effet à cette époque une campagne pour la protection et la mise en réserve de la mare de Vauville. C’est par l’intermédiaire de Lucienne LECOURTOIS qu’en 1967 j’ai fait la connaissance de Christian ARLOT. Nous avons effectué quelques sorties ornithologiques ensemble notamment pour la surveillance des aires de Grands Corbeaux de Courcoeur-Herquemoulin (commune de Jobourg) et de Flamanville. Nous baguions également au filet dans les vallées de la Hague. Le nom de Christian ARLOT (CAr) apparaît d’ailleurs sur la liste des contributeurs à la première chronique ornithologique du GONm (dénommé alors "Groupe ornithologique régional"), celle de mars-août 1968, publiée dans le premier numéro de la revue naissante « Le Cormoran ». Excellent sportif, sérieux et passionné, doué d’une détermination et d’un sang froid remarquables, Christian pratiquait l’escalade. Ceci nous a permis d’effectuer le baguage de Grands Corbeaux et de Cormorans huppés au nid dans les falaises de la Hague. CAr a quitté le Cotentin pour la Touraine en 1972.

Visits 28408
Rating score (no rate)