19910213-50-Avranches-pres-7.jpg 19910213-50-Avranches-pres-6Thumbnails19910213-50-Avranches-pres-819910213-50-Avranches-pres-6Thumbnails19910213-50-Avranches-pres-819910213-50-Avranches-pres-6Thumbnails19910213-50-Avranches-pres-819910213-50-Avranches-pres-6Thumbnails19910213-50-Avranches-pres-8
Visits 41260
Rating score (no rate)

Comments

collette - Saturday 17 May 2008 08:40
La saga des prés de l'hôpital, épisode 5.
Notes de réunion en mairie d'Avranches, 25 juin 1993. Scan J. Collette
Je n'ai pas de documents intermédiaires, ni de CR officiel de cette réunion; de toute façon, vu le contexte de connivence entre la municipalité d'Avranches et les chasseurs du crû, le GONm ne risquait pas d'être associé aux démarches. Au cours de la réunion, je suis mis devant le fait accompli: les chasseurs vont acheter les prés de l'hôpital, plus exactement la Fondation Habitats qui est financée par un prélèvement sur chaque permis de chasser. Le reste de la réunion plus technique ne donne pas matière à critiques. Il est bien question d'une mise en réserve de chasse.
Ce sera mon dernier contact sur le sujet au nom du GONm. Autant dire que le représentant des chasseurs, Monsieur Laurenson, président des chasseurs au gibier d'eau de la baie, administrateur de l'ANCGE, avec qui j'ai des rapports épineux en commission chasse faune sauvage en préfecture à Saint-Lô, se fera un plaisir d'évincer le GONm de la suite des événements. Quant au "conseil de gestion" auquel aurait pu participer le Conseil général, le point d'interrogation de mes notes est trop petit!
Pour terminer, le fait que l'hôpital vende ses terres n'a rien d'anormal. Le maire est le président du Conseil d'Administration de l'hôpital.
Jean Collette