Accueil / Etudes / Le baguage /

19730429-50-Gatteville-stage-baguage

19730429-50-Gatteville-stage-baguage.jpg 19870919-50-Genets-Vanlee-OllivierMiniatures19600300-50-saint-come-du-mont-Travers19870919-50-Genets-Vanlee-OllivierMiniatures19600300-50-saint-come-du-mont-Travers19870919-50-Genets-Vanlee-OllivierMiniatures19600300-50-saint-come-du-mont-Travers19870919-50-Genets-Vanlee-OllivierMiniatures19600300-50-saint-come-du-mont-Travers
Dimensions
480*530
Fichier
19730429-50-Gatteville-stage-baguage.jpg
Poids
161 Ko
Albums
Visites
57584
Score
pas de note

3 commentaires

  • collette - Mercredi 30 Janvier 2008 13:55
    Photo La Manche libre ( édition du 13 mai 1973).
    Illustration d'un article relatant les observations du stage "du 1er mai" 1973 à Gatteville/50 (baguage autour de Gattemare essentiellement); stage organisé sous l'égide de la SEPNBC (organisation A. Typlot & L. Lecourtois): plus de 50 participants en 4 jours.
    Sur la photo, M. Audigou au premier plan, instituteur dans la Hague et organisateur de nombreuses journées nature pour ses collègues, et Nicole Girard, bagueuse.
    Nicole est à l'origine de l'association "les oiseaux mazoutés du Cotentin" créée en mai 2001 à la suite de la catastrophe de l'Erika. Avec les moyens du bord, elle soigne et relâche les oiseaux mazoutés. On peut la joindre et la soutenir à Gonneville/50 au 02 33 22 93 02.
    Lors de ce stage (28 avril-1 mai 1973), des spatules sont vues sur l'étang de Gattemare, des combattants à l'étang de Réthoville, ainsi que le busard des roseaux, la huppe, le rossignol, la babillarde, etc.
    Jean Collette
  • collette - Jeudi 30 Mai 2013 08:26
    Nicole GIRARD précise: (Mail 28 mai 2013)
    A propos de la photo du 1/5/73 à Gatteville ; Audigou n'est pas ornithologue, c'est un pédagogue qui organisait des stages de pédagogie mais il nous trouvait aussi des terrains de baguage intéressants dans sa commune de Teurthéville-Hague et nous l'avions invité ce jour-là.
  • collette - Jeudi 30 Mai 2013 08:30
    Association "les oiseaux mazoutés du Cotentin"
    Nicole Girard précise: (mail du 28 mai 2013):
    A propos de l'association "oiseaux mazoutés du Cotentin " à la suite du naufrage du Iévoli-Sun dans la Manche et non de l'Erika . Les ornithos
    locaux ont pensé que je pouvais soigner les oiseaux mazoutés puisque je le faisais déjà avec Melle Lecourtois depuis les années 70 ;
    jamais aucun bagueur masculin ne s'est investi dans ce problème . La compassion serait-elle une vertu féminine ? A Gonneville nous avions un bassin .
    Nous n'avions pas les bonnes techniques de réimperméabilisation et c'est pourquoi Lucienne allait les baigner ; Il faut une piscine où ils peuvent entrer et sortir et ils rangent leurs plumes eux-mêmes petit à petit et aucune trace de gras à la surface de l'eau. J'ai appris cela ensuite avec les vétérinaires américains du Fonds mondial pour la protection des animaux (IFAW) venus aider à la formation des gens qui avaient participé au sauvetage des oiseaux après l'Erika.
    L'Ifaw nous a financés pour faire un centre de sauvegarde car il y a 330 km de côtes dans notre département et rien pour les oiseaux en difficulté. J'ai passé le certificat de capacité et obtenu l'ouverture d'un centre de sauvegarde par la Préfecture en 2005. Le centre est financé par la centaine d'adhérents de l'association. Nous avons des relais jusqu'à Coutances et St Lô mais jamais personne au sud.