20060213-14-Pont-Farcy-refuge-haie-plessee-4.jpg 20041128-14-Pont-Farcy-refuge-haie-plessee-9Thumbnails20060425-14-Pont-Farcy-refuge-haie-plessee-320041128-14-Pont-Farcy-refuge-haie-plessee-9Thumbnails20060425-14-Pont-Farcy-refuge-haie-plessee-320041128-14-Pont-Farcy-refuge-haie-plessee-9Thumbnails20060425-14-Pont-Farcy-refuge-haie-plessee-320041128-14-Pont-Farcy-refuge-haie-plessee-9Thumbnails20060425-14-Pont-Farcy-refuge-haie-plessee-3
Visits 61430
Rating score (no rate)

Comments

collette - Saturday 26 January 2008 08:31
Photo J. Collette
Le Boquet, Pont-Farcy/14, refuge de Christopher et Sarah Long. 13 février 2006
Ce nid de merle du printemps 2005 est posé sur une des branches plessées, donc horizontale, dans une haie de la ferme. Ici, c'est du noisetier qui est concerné par la pratique du plessage, un des jeunes rameaux verticaux formé en réaction à la manipulation est bien visible à droite.
On peut considérer qu'outre l'aspect "technologique" de pratique de formation et d'entretien de la haie comme élément structurant du bocage, le plessage est aussi une partique favorisant le cantonnement des oiseaux de la haie en augmentant la densité du boisement et en créant des micro-habitats favorables à la construction des nids posés. Ceci est particulièrement vrai chez Christopher qui entretient ses haies avec assez de pertinence, éradiquant assez sévèrement les ronciers: le plessage augmente l'opacité de la basse strate indispensable aux oiseaux "des buissons", opacité qui n'est pas aussi efficace quand les ronciers trop présents ont tendance à tuer les autres buissons par effet de concurrence.
Jean Collette