19591000-14-friardel-brun.jpg 19780328-14-friardel-brun-collectionThumbnails19720401-27-le-marais-vernier-319780328-14-friardel-brun-collectionThumbnails19720401-27-le-marais-vernier-319780328-14-friardel-brun-collectionThumbnails19720401-27-le-marais-vernier-319780328-14-friardel-brun-collectionThumbnails19720401-27-le-marais-vernier-3
Visits 25149
Rating score (no rate)

Comments

collette - Tuesday 27 November 2007 16:27
Scan J. Collette/photo Ouest-France (approximativement) octobre 1959
Bien que le Lexovisorus ne soit pas (encore?) un oiseau, cette découverte de Roger Brun (sauf erreur de mémoire, dans les sables de Glos/14?) illustre bien son activité naturaliste. Depuis les années 1920 à 1970, il a embrassé toutes les branches des sciences naturelles avec le professionalisme qui lui était reconnu aussi bien par ses collègues des associations qu'il fréquentait assidument (Rouen, Elbeuf, ...) que par les référents scientifiques du Museum National d'Histoire Naturelle, institution dont il était "correspondant" officiel.
Les relations de RBr (abréviation réservée d'après l'antériorité) et du GONm ont été brèves: il est décédé le 1er avril 1980 à Friardel, sur la Ferme du Gros chêne où il avait construit le bâtiment qui abritait ses collections. Il est inhumé selon ses volontés dans son bois de Friardel.
La rencontre entre Roger Brun et Bernard Braillon, deux fortes personnalités, avait été difficile. La "Conférence de travail sur les Rapaces diurnes et nocturnes" organisée par le CIPO (Comité International pour la Préservation des Oiseaux) à Caen en 1964 avait le théatre d'une passe d'armes entre les deux à propos de l'appréciation de l'état de santé des populations de buse en Normandie... La "médiation" amicale de Jeanne et Gaston Moreau avait permis de renouer les relations. On trouve trace de la collaboration de R Brun aux activités du Groupe ornithologique régional (pas encore "GONm") à l'occasion de l'invasion du cassenoix en Normandie en 1968. B Braillon avait rédigé un premier article à partir de 20 informations. Dans le second article, RBr fournit 43 données supplémentaires, preuve de l'efficacité de son "réseau d'informateurs"! Dans un rayon de plusieurs dizaines de km, "l'empailleur de Friardel" était connu, non pas qu'il fasse commerce de son art - l'idée ne lui serait jamais venue- mais son enthousiasme et sa disponibilité dès qu'il s'agissait de partager sa passion était reconnue. On n'hésitait pas à venir lui déposer des cadavres ou autres curiosités sachant qu'il serait intéressé.
Données reçues sur l'invasion de cassenoix Nucifrago caryocatactes, pendant l'automne 1968-additif. (réd. B Braillon)- Le Cormoran, 1:96-99.
Jean Collette